Colin Vallon Trio

Colin Vallon Trio

16.09.16 | 20:30 | temple
vidéo | homepage

COLIN VALLON (P), PATRICE MORET (CB), JULIAN SARTORIUS (B)

Depuis plus de dix ans, le pianiste lausannois Colin Vallon transgresse avec une infinie et envoûtante sérénité les frontières du jazz. En 2014, accompagné du batteur Julian Sartorius – qui le rejoint après avoir minutieusement exploré les horizons insoupçonnés de son instrument (Beat Diary, Zatter, etc.) – et du contrebassiste Patrice Moret – avec qui il collabore à de nombreux projets depuis 2005 –, il sort sous le prestigieux label ECM une délicate méditation: Le Vent. En attendant la parution de son cinquième album, prévue pour la rentrée 2016, le trio emmènera le public du Temple hors des sentiers battus, là où se confondent les paysages et la mélancolie.

Me&Mobi

Me&Mobi

16.09.16 | 22:30 | vieux pressoir
vidéo | homepage

PHILIPP SCHLOTTER (CP-80), LISA HOPPE (CB), FRED BÜRKI (B)

Le traditionnel piano trio, dynamité: Me&Mobi détone! La musique pleine de bruit et de fureur du pianiste Philipp Schlotter, de la contrebassiste Lisa Hoppe et du batteur Fred Bürki se donne comme le jaillissement explosif du refoulé du jazz; bruissements résiduels, sonorités métalliques, fragmentation des lignes mélodiques et des mesures, brusques bouleversements du volume font partie de leur impressionnant attirail de démolition et caractérisent ce jazz impulsif qui confine au grunge. L’incandescence et l’impassibilité de ce sensationnel trio donneront au Vieux Pressoir à la fois des airs de garage et d’usine métallurgique.

Gauthier Toux Trio

Gauthier Toux Trio

16.09.16 | 20:00 | vieux pressoir
vidéo | homepage

GAUTHIER TOUX (P), KENNETH DAHL KNUDSEN (CB), MAXENCE SIBILLE (B)

Avec déjà deux albums en poche, Gauthier Toux, Maxence Sibille et Kenneth Dahl Knudsen ont su se hisser sur le devant de la scène jazz, aussi bien en Suisse (Jazz Onze+, Moods, etc.) qu’à l’étranger (Jazz à Vienne, Copenhagen Jazz Festival, etc.). Ce trio récent – qui a verni son 2e album à l’occasion de l’ouverture du concert de Wayne Shorter au Cully Jazz Festival – insuffle dans ce genre centenaire un lyrisme neuf, à la fois vigoureux et sentimental; des rythmes complexes, de simples mélodies et une rare virtuosité vivifient ce souffle qui emportera le Vieux Pressoir.

Playstow

Playstow

17.09.16 | 20:30 | temple
homepage

JOHANN BOURQUENEZ (P), VINCENT RUIZ (CB), CYRIL BONDI (B)

Depuis 2007, ce trio genevois a fait le tour des plus grands festivals de jazz européens à Berlin, Londres, Montreux, Rotterdam, etc. Le titre de leur dernier album (Titan) le localise quelque part autour de Saturne où il poursuit sa minimale révolution au rythme des sempiternels et incommensurables mouvements astronomiques. Johann Bourquenez (piano), Vincent Ruiz (contrebasse) et Cyril Bondi (batterie) ne font ni du jazz, ni de la musique conceptuelle: ils explorent les confins cosmiques du groove. Attirés l’un par l’autre, ce trio et le public du Temple ressentiront la captivante gravitation qui meut obstinément leur musique et lui donne corps.

Paralog

Paralog

17.09.16 | 19:00 | vieux pressoir
vidéo | homepage

GABRIEL ZUFFEREY (P), CHRISTOPH HUTZINGER (CB), DOMI CHANSORN (B)

Pianiste et compositeur incontournable du jazz suisse, Gabriel Zufferey revisitera au Vieux Pressoir la formation piano trio avec un projet unique: Paralog. Si elle s’est différenciée de ses aïeuls, cette nouvelle génération d’artistes a indéniablement dérivé d’un même gène ancestral: l’improvisation. C’est en dupliquant (dans) ce langage commun – tantôt en le repliant sur lui, tantôt en lui ouvrant l’expression de ce qu’il n’a jamais pu dire – que ce trio a trouvé son idiome propre. Domi Chansorn, expérimentateur multi-instrumentiste, et Christoph Hutzinger, constructeur discret et créatif, accompagneront le prodigieux pianiste genevois dans un entretien infini avec la tradition.

CARTE BLANCHE À BAD RESOLUTION

CARTE BLANCHE À BAD RESOLUTION

17.09.16 | 22:00 | vieux pressoir
vidéo | homepage

GANESH GEYMEIER (S), CHRISTOPHE CALPINI (B)

Après deux performances remarquées – et remarquables – au sein de That Pork et Gangart en septembre dernier, le saxophoniste Ganesh Geymeier est de retour sur la scène pranginoise en compagnie du percussionniste et chaman de l’électronique Christophe Calpini; musicien inclassable avec qui, en 2015, il sort un premier album (Broken Language), qui est immédiatement proclamé chef-d’œuvre du jazz helvétique par la critique. Armé d’un saxophone, d’une batterie, d’une armada de machines et d’un projecteur, ce duo transformera le Vieux Pressoir en une lanterne magique : sons et images – texturés par l’entrelacement des univers électronique et acoustique, machinique et instrumental – prendront vie, l’espace d’un soir et dans nos mémoires.